Sélectionner une page

L’habitat partagé va me faire progresser vers un mode de vie encore plus durable. Je m’en rends compte maintenant qu’apparaissent les premières petites divergences entre nous.

Sur le fond, tout va bien, on regarde tous dans la même direction : nous cherchons la résilience et la sobriété ; nous voulons diminuer notre empreinte carbone, et rompre avec les excès d’un système déréglé.

Dans la pratique, c’est plus subtil. Chacun a ses petites préférences et ses priorités… qui ne sont pas forcément les miennes.

L’eau n’est pas ma préoccupation principale, mais c’est celle de Pierre, qui ne s’intéresse pas trop à la consommation de viande alors que c’est un sujet sensible pour Marie. Stéphane veut réduire la charge énergétique au minimum mais moi j’ai constamment besoin de Wi-Fi…

Je n’avais pas anticipé qu’il allait falloir composer à ce point alors que nous sommes pourtant alignés dans la démarche.

Avant, tout était facile dans mes engagements. Je prenais des décisions seul ou à deux. Aujourd’hui, je dois négocier avec quatre autres foyers et décider collectivement.

Je le savais avant de signer bien sûr, mais entre la théorie et la pratique, il y a une différence. Chacun va devoir s’ouvrir à des thématiques qu’il n’a pas choisies ou sur lesquelles il n’a pas agi jusqu’à présent (l’eau, l’alimentation, la mutualisation, etc.)

Cela dit, c’est une excellente chose. Je vais m’ouvrir à des aspects que j’avais négligés et que mes associés vont m’expliquer. Je suis convaincu que je vais encore franchir une étape supplémentaire dans mon engagement.

En réalité, l’habitat collectif n’est pas un aboutissement, ce n’est que le premier pas d’une démarche. Avec une différence de taille, c’est que nous avançons tous ensemble cette fois.

Et vous, en matière de #consommationresponsable, #alimentation et de #transports où en êtes-vous individuellement ou collectivement pour réduire vos émissions ?

#habitatcollectif #habitatpartagé

PS: Je profite de ce post pour vous présenter Panda, le petit nouveau. Il m’a promis qu’il pouvait générer plus de likes que des chatons. A voir 😉